Jessie Kleemann et Iben Mondrup


En tant que poète, la Groenlandaise Jessie Kleemann (née en 1959) œuvre dans la performance. Elle a montré son travail aussi bien à l’international que dans les villages groenlandais les plus reculés. Elle contribue régulièrement, en tant que loup invité, au groupe international de performance The Wolf in the Winter.

Iben Mondrup (née en 1969), qui a grandi au Groenland, est écrivain, commissaire d’exposition et artiste. De usynlige grønlændere [Les Groenlandais invisibles] (2003) est un livre dans lequel elle revient sur le langage, la culture et les questions d’identité qui émaillent la vie des Groenlandais de langue danoise. Dans sa pratique, elle explore ainsi l’environnement culturel qui la détermine aujourd’hui.

Sassuma Arnaa / Mère de la mer, 2012

Dans cette performance, le duo Kleeman/Mondrup entremêlent son et corps pour former ce que les artistes appellent The Cultural DNA  [L’ADN culturel]. On trouve au cœur de toute culture, qu’elle soit inuit, européenne ou bien asiatique, la performance corporelle et orale. Souvent issues de mythologies fondatrices, ces performances prennent forme par le rituel. Bien qu’exprimés de façons diverses selon le temps et l’espace, rythme et répétition y apparaissent de façon universelle. Les deux artistes ont donc décidé d’emmener le public explorer le cœur d’une culture qui n’aurait pas de lieu précis. Le paysage que Mondrup crée avec sa voix forme le terrain sur lequel l’exploration corporelle de Kleeman se développe.

Pour le vernissage en Islande, Kleemann et Mondrup ont créé une performance, accompagnées de Niels Lyngsø.

http://ibenmondrup.dk